crétin


crétin

crétin, ine [ kretɛ̃, in ] n.
• 1750; valaisan crétin, var. de chrétien « innocent »
1Personne atteinte de crétinisme, par insuffisance thyroïdienne. idiot, goitreux. « C'est une espèce d'“innocente”, de crétine, de “demeurée” » (Proust).
2Fam. Personne stupide. idiot, imbécile. Quel crétin ! andouille, patate. Bande de crétins ! Adj. Il est vraiment crétin. bête, stupide. Ça alors, c'est crétin ! con.

crétin, crétine adjectif et nom (forme dialectale et péjorative du latin christianus, chrétien) Sujet atteint de myxœdème endémique. Familier. Stupide, idiot : Quel crétin !crétin, crétine (citations) adjectif et nom (forme dialectale et péjorative du latin christianus, chrétien) Louis Aragon Paris 1897-Paris 1982 Le propre du génie est de fournir des idées aux crétins une vingtaine d'années plus tard. Traité du style Gallimard Gustave Flaubert Rouen 1821-Croisset, près de Rouen, 1880 Académie française, 1880 Le crétin diffère moins de l'homme ordinaire que celui-ci ne diffère de l'homme de génie. Carnets Victor Hugo Besançon 1802-Paris 1885 La continuité des grands spectacles nous fait sublimes ou stupides. Sur les Alpes on est aigle ou crétin. Tas de pierres Éditions Milieu du mondecrétin, crétine (synonymes) adjectif et nom (forme dialectale et péjorative du latin christianus, chrétien) Familier. Stupide, idiot
Synonymes :
- âne
- imbécile
- sot
Contraires :
- doué
crétin, crétine adjectif Se dit d'un acte, d'une parole stupide.

crétin, ine
adj. et n.
d1./d MED Se dit d'une personne atteinte de crétinisme.
d2./d Fam. Se dit d'une personne stupide, ignorante.

CRÉTIN, INE, adj. et subst.
A.— MÉD., adj. et subst. (Personne) qui est affecté(e) de crétinisme (cf. crétinisme A). Homme, femme crétin(e). Leur culte envers le crétin (BALZAC, Méd. camp., 1833, p. 29). Demi-crétins goitreux, imbéciles, difformes (SENANCOUR, Obermann, t. 2, 1840, p. 156) :
1. Nous ne parlerons point de ces cas où l'engorgement (...) produit la stupidité la plus absolue dans certains pays montueux, où les goitres sont endémiques, on remarque cette espèce d'engorgement chez un certain nombre de sujets, désignés sous le nom de « crétins ». (...) chez les vrais crétins, le cerveau n'ayant presqu'aucune action comme organe de la pensée, le foyer inférieur prend, avec l'âge, une prédominance remarquable...
CABANIS, Rapports du physique et du moral de l'homme, t. 1, 1808, p. 464.
Rem. En ce sens, le subst. semble plus fréquemment employé que l'adjectif.
B.— Par affaiblissement, fam.
1. Adjectif
a) [En parlant d'une pers.] Qui est atteint de crétinisme (cf. crétinisme B). Le (la) plus/moins crétin(e). Devenir, être, rester crétin(e). Dieu a fait (...) les uns intelligents, les autres crétins (GONCOURT, Journal, 1857, p. 399). Un riche, moins férocement crétin que la plupart des représentants de l'espèce (LARBAUD, Barnabooth, 1913, p. 343).
PARAD. (Quasi-)synon. abêti, bête, borné, idiot, imbécile, niais, sot, stupide; (quasi-)anton. averti, débrouillard, fin, intelligent, inventif, lucide, sagace.
b) P. ext. [En parlant d'une chose abstr., d'une qualité humaine] Qui relève du crétinisme (cf. crétinisme B). Idée(s), parole(s) crétine(s). Avec ton incurie crétine! ton imbécile aveuglement (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 385). Crétines angoisses (CÉLINE, Mort à crédit, 1936 p. 478).
2. Emploi subst.
a) Personne atteinte de crétinisme, stupide. Lisez (...) le « Gaulois » de ce matin, c'est carré et net. On me traite de crétin et de canaille (FLAUB., Corresp., 1896, p. 95). Tolstoï (...) célèbre crétin moscovite (BLOY, Journal, 1901, p. 58). Elle fait marcher sa serinette de vertu (...) je sais bien comment sont les hommes : il n'y a que les crétines qui soient aimées (MONTHERLANT, Celles qu'on prend, 1950, I, 2, p. 783) :
2. Qu'est-ce que vous disiez! que j'étais un idiot... un crétin... une brute... mais nous passons notre journée à nous dire de ces petits mots-là... dans le dos!
GONCOURT, Charles Demailly, 1860, p. 38.
En exclam. Terme d'injure. J'ai reçu l'article Limayrac. Quel crétin (...)! (FLAUBERT, Correspondance, 1857, p. 188). Racine, un crétin! (GONCOURT, Journal, 1857, p. 356). Quels crétins que les peintres (...)! (GONCOURT, Journal, 1859, p. 659).
SYNT. Absurde, fameux, triple crétin; bougre de, espèce de, tas de crétin(e)(s); ce(tte) jeune, vieux (vieille) crétin(e) de (marquis, M./Mme...).
b) Spéc., arg. (de St-Cyr). Élève travailleur, potasseur. Dans la langue de Saint-Cyr, [sous le Second Empire] on appelait crétins, les piocheurs, ceux qui travaillaient pour s'instruire, et crétins potasseurs, les élèves qui occupaient les premiers rangs de la promotion (TITEUX, Saint-Cyr, 1898, p. 407) :
3. Son père, magistrat inepte, en faisait un perroquet et le poussait aux « bonnes études ». Mais malgré tous ses soins, il n'est point devenu crétin (ce qui désole le père)...
FLAUBERT, Correspondance, 1853, p. 101.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-in]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1. 1750 en réf. aux crétins du Valais (T.G.F. DE MAUGIRON, Mémoire lu à la Société royale de Lyon, 22 juil. ds Pat. Suisse rom., source directe de l'art. Cretins de l'Encyclop. t. 4, 1754); 2. 1835 « être stupide » (Ac.). Terme des régions alpines de Suisse romande (Vaud, 1660, 1720 au sens 1) où existe un crétinisme à l'état endémique; issu du lat. christianus (chrétien) avec traitement -ianu > in caractéristique du fr.-prov.; l'évolution sém. s'explique p. euphém., le mot ayant dans un premier stade signifié « malheureux » (cf. benêt, innocent; cf. aussi l'a. béarnais crestiau « cagot », LESPY-RAYM.), v. Pat. Suisse rom. Fréq. abs. littér. :301. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 204, b) 627; XXe s. : a) 805, b) 285. Bbg. MIGL. 1968 [1927], p. 104, 326. — SAIN. Sources t. 1 1972 [1925], pp. 285-286.

crétin, ine [kʀetɛ̃, in] n.
ÉTYM. 1750, n. m.; du valaisan crétin, var. de chrétien, au sens de « innocent ».
1 Méd. et cour. Individu atteint de crétinisme par insuffisance thyroïdienne. || Un crétin goitreux.Crétin du Valais, crétin des Alpes (allus. à l'origine de l'expression, les populations de ces régions de haute altitude, carencées en iode, étant fréquemment atteintes d'hypothyroïdie).
1 Là où se trouvent les crétins, la population croit que la présence d'un être de cette espèce porte bonheur à la famille.
Balzac, le Médecin de campagne, Pl., t. VIII, p. 334.
1.1 Quand je me levais le matin l'idiot était déjà debout, il furetait dans la cour à moitié habillé, ses cheveux dans la figure, de loin une certaine élégance, celle de la jeunesse, de près ses yeux absorbaient toute l'attention, d'une tristesse, dans ce paradis vague des crétins ou est-ce un enfer, le même pour tous (…) il avait des yeux de crétin c'est tout, trop écartés et qui n'allaient pas dans la même direction (…)
Robert Pinget, Passacaille, p. 105.
Par compar. ou fig. Personne totalement inintelligente.
2 (…) c'est une espèce d'« innocente », de crétine, de « demeurée » comme dans les mélodrames ou comme dans l'Arlésienne.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. VIII, p. 128.
3 Non, imbéciles, non, crétins et goitreux que vous êtes, un livre ne fait pas de la soupe à la gélatine (…)
Th. Gautier, Préface Mlle de Maupin, p. 28 (éd. critique Matoré).
2 Personne sotte, stupide. Idiot, imbécile. || C'est un crétin, il ne comprend rien. || Quelle crétine ! || Se faire traiter de crétin.
Appellatif. || Crétin ! || Bande de crétins ! || Espèce, bougre de crétin ! || Pauvre crétin ! Andouille, con (fam.), idiot.
Adj. (Personnes). || Il est complètement crétin. Abruti, con, débile, idiot. || Il est encore plus crétin que son frère. || Mais tu es complètement crétine !
4 (…) eh bien ! c'est un imbécile tout à fait remarquable; aussi congénitalement crétin que le plus crétin de l'École, avec cette circonstance aggravante qu'il a une instruction de garçon boucher et une fatuité de ténor.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IV, XXII, p. 240.
(Choses). || Quelle réaction crétine ! || Sa réponse est totalement crétine. Inepte; absurde, idiot.
3 Argot scol. (vx). Élève travailleur (Flaubert, Correspondance, in T. L. F.).
DÉR. Crétinerie, crétiniser, crétinisme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cretin — CRETÍN, Ă, cretini, e, adj., s.m. şi f. (Persoană) care suferă de cretinism; imbecil, idiot. ♦ (Om) stupid, absurd. – Din fr. crétin. Trimis de RACAI, 30.09.2003. Sursa: DEX 98  CRETÍN adj., s. v. idiot. Trimis de siveco, 13.09.2007. Sursa:… …   Dicționar Român

  • Cretin — may refer to: Cretinism Cretin Derham Hall High School Cretin Hall Joseph Crétin (1799–1857), bishop Parliamentary cretinism This disambiguation page lists articles associated with the same title. If an …   Wikipedia

  • Cretin — Cretin, Crétin Variante de Chrétien (voir ce nom), rencontrée surtout en Franche Comté, où l on trouve aussi la variante Chretin, Chrétin. Diminutifs : Cretineau, Crétineau (37), Cretinon, Crétinon (38), Chretinat, Chrétinat (10) …   Noms de famille

  • Crétin — Cretin, Crétin Variante de Chrétien (voir ce nom), rencontrée surtout en Franche Comté, où l on trouve aussi la variante Chretin, Chrétin. Diminutifs : Cretineau, Crétineau (37), Cretinon, Crétinon (38), Chretinat, Chrétinat (10) …   Noms de famille

  • cretin — 1779, from Fr. crétin (18c.), from Alpine dialect crestin, a dwarfed and deformed idiot of a type formerly found in families in the Alpine lands, a condition caused by a congenital deficiency of thyroid hormones, from V.L. *christianus a… …   Etymology dictionary

  • cretin — [krēt′ n; ] Brit [ kre′tin] n. [Fr crétin, dial. form of chrétien; lit., Christian, hence human being (in contrast to brutes) < LL(Ec) Christianus,CHRISTIAN: sense development as in SILLY] 1. a person suffering from cretinism 2. a very stupid… …   English World dictionary

  • Cretin — Cre tin (kr[=e] t[i^]n), n. [F. cr[ e]tin; of uncertain origin.] One afflicted with cretinism. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Cretin — (spr. Kreteng, vom romanischen Cretina, elendes Geschöpf), Name der ursprünglich in Graubündten u. Unterwallis, in neuerer Zeit aber allen von Kindheit an, unter Verkümmerung der körperlichen [523] Entwickelung, an einer eigenen Art von Blödsinn… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Crétin — (spr. täng), s. Kretinismus …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cretin — Cretin, s. Kretin …   Herders Conversations-Lexikon